Le guide du kiné :

comment s’y prendre pour se faire remplacer

le 02.07.2020

8 min

Que vous exerciez la kinésithérapie dans votre propre cabinet ou que vous soyez kiné collaborateur dans un cabinet de ville, les occasions de rechercher un kiné remplaçant sont fréquentes et génèrent pour tous un stress intense !

 

En France, un kinésithérapeute n’assure pas ses consultations 8 semaines par an en moyenne, vous le saviez ?

Les vacances scolaires où il faut s’occuper des enfants ou aller rendre visite à Mamie Simone, les congés maternité et paternité, les formations de kinésithérapie, les breaks indispensables qui permettent de respirer pour repartir du bon pied et assurer une prise en charge patients optimale à son retour...sont autant de raisons de se lancer dans la quête du kiné remplaçant idéal !

 

Mais alors, comment s’y prendre et éviter le casse tête ? On vous explique où trouver un kine remplaçant, comment bien choisir et quelles modalités mettre en place !

1. Où chercher un kiné remplaçant ?

Plusieurs choix s’offrent à vous pour trouver un kine remplacant, du réseau social aux sites de petites annonces médicales spécialisées en passant par la création de votre mini-site cabinet sur-mesure.

🎯 Un kiné de mon réseau perso recherche un rempla

Je connais quelqu’un qui connait quelqu’un...et, oui, ce sont les vertues du réseau ! Si vous avez la chance d’avoir un kine remplaçant sous le coude, fiable, disponible aux bonnes dates et enclin à vous remplacer aux conditions que vous proposez, foncez ! La chance ne se représentera sûrement pas à chaque fois !

🎯 Les annonces kiné : Physiorama ou Physiojobs

Vous connaissez Physiorama, et évidemment c’est votre premier réflexe lorsque vous êtes au pied du mur. Normal, car c’est le site de petites annonces médicales spécialisé en kiné le plus ancien sur le marché mais la majorité du temps, vous n’y trouvez pas votre bonheur.

 

En fait, quand vous postez votre annonce sur Physiorama, vous êtes confrontés à plusieurs écueils : des champs de texte libres au nombre de caractères limités, des formules plus ou moins chères sans certitude de résultat, un flux énorme d’annonces dans lequel la vôtre se noie la majorité du temps.

 

Côté remplaçant, même combat si ce n’est pire : c’est un manque de visibilité complet sur les offres qui s’offrent à lui et l’impossibilité de trouver chaussure à son pied !


Ne vous découragez pas, il y a des alternatives à Physiorama qui vous assurent une meilleure visibilité.

🎯 Je poste mon annonce de recherche de kiné remplaçant sur les groupes Facebook

Vous connaissez Physiorama, et évidemment c’est votre premier réflexe lorsque vous êtes au pied du mur. Normal, car c’est le site de petites annonces médicales spécialisé en kiné le plus ancien sur le marché mais la majorité du temps, vous n’y trouvez pas votre bonheur.

 

En fait, quand vous postez votre annonce sur Physiorama, vous êtes confrontés à plusieurs écueils : des champs de texte libres au nombre de caractères limités, des formules plus ou moins chères sans certitude de résultat, un flux énorme d’annonces dans lequel la vôtre se noie la majorité du temps.

 

Côté remplaçant, même combat si ce n’est pire : c’est un manque de visibilité complet sur les offres qui s’offrent à lui et l’impossibilité de trouver chaussure à son pied !


Ne vous découragez pas, il y a des alternatives à Physiorama qui vous assurent une meilleure visibilité.

🎯 Je crée un site dédié à mon cabinet sur Maddie et je trouve des remplaçants facilement

Doctolib pro a facilité à des milliers de praticiens la gestion de leurs consultations et de leur patientèle. Hélas, Doctolib pro ne vous permet pas de trouver le praticien qui prendra soin d’eux en votre absence.


Maddie, si ! Créez votre site cabinet en cliquant ici !

🎯 Maddie est la solution qui aide les cabinets à trouver des remplaçants.

Moins de 10% des cabinets de santé de ville sont pourvus d'un site internet. Pourtant un site reste un moyen simple et abordable pour booster l’attractivité de son cabinet et faciliter ses recherches de kinés remplaçants et collaborateurs. 

 

Maddie permet de générer un site internet pour votre cabinet de kine en 5 minutes top chrono ! Ce site fonctionne comme une vitrine qui présente votre activité 24h/24, 7j/7 et sur lequel vous pouvez publier vos annonces de recrutements et remplacements en illimité. Vous êtes libre de le personnaliser avec vos photos et vos textes afin de présenter au mieux votre activité. Enfin, chaque collaborateur dispose d’un compte perso pour se connecter et gérer ses propres remplas. Finie la corvée portée par un seul associé !

 

Et pour donner le maximum de visibilité à votre cabinet, il suffit de suivre ces 3 astuces qui optimisent le référencement de votre site Maddie ! (ça prend 3 min à mettre en place).

2. Comment bien choisir son kiné remplaçant ?

Souvent, pouvoir choisir son MK remplaçant est un luxe lorsque l’on est kiné car les demandes se font rares - seulement 5% des kinésiterapeutes français en exercice font des remplacements. 

✍️ Voici les 6 choses à vérifier auprès de mon futur MK remplaçant 

Si vous faites partie des chanceux ayant pu vous faire remplacer, bravo ! Néanmoins, quelques vérifications s’imposent pour éviter les mauvaises surprises.

  • Le remplaçant doit être diplômé en kinésithérapie, son diplôme est inscrit au tableau de l’ordre. II dispose donc d’un identifiant RPPS.

  • Il est affilié à l’Assurance Maladie et est immatriculé auprès de l’URSSAF.

  • Il doit également avoir souscrit, à titre personnel, un contrat d'assurance de responsabilité civile professionnelle et être en mesure de vous le fournir.

  • Il doit être inscrit à la CARPIMKO (caisse de retraite obligatoire des libéraux)

  • Il est d’accord avec les termes du remplacement que vous lui proposez (dates, planning, rétrocession, règles de non-concurrence…). Assurez-vous qu’il n’a plus de question et que “rien ne pourrait lui faire changer d’avis”. 

  • Enfin, il est motivé et fiable ! Vous avez le droit de lui poser des questions pour vérifier sa motivation, après tout, vous allez lui confier votre cabinet et vos patients ! “Qu’est-ce qui te motive à faire ce remplacement?” “Qu’est-ce que tu préfères comme type de prise en charge ?” “Comment se sont passés tes derniers remplacements?”

 

Si tous les voyants sont au vert, contractualisez sans tarder !

Pour vérifiez que vous n'êtes passé à côté de rien, checkez ici les points essentiels à ne pas oublier pour vous faire remplacer.

3. Quelle rétrocession pratiquer ?

“Un tien vaut mieux que 2 tu l’auras…”

 

Libre à chacun de proposer la rétrocession qu’il souhaite. A noter que la rétrocession est un des 3 critères de choix plébiscités par les remplaçants (avec la localisation et les dates du remplacement), alors pour éviter de se retrouver au pied du mur à la veille de votre départ, veillez à proposer une rétrocession “juste :

 

  • Pour information, la rétrocession moyenne à l’échelle nationale s’élève à 25%.

  • Les cabinets les mieux équipés dans des zones très recherchées pratiquent jusqu’à 35% de rétrocession

  • Les cabinets dans des zones rurales avec peu d’accessibilité et donc (malheureusement) moins attractifs proposent souvent des rétrocessions moindres (15 à 20%) et mettent d’autres avantages à disposition (hébergement, véhicule..).

  • Les consultations à domicile font souvent l’objet d’une rétrocession nulle.

 

A la fin, le but c’est finalement que vos patients aient bénéficié d’une continuité des soins en votre absence, que vous ayez absorbé vos charges fixes, et que votre kine remplaçant soit satisfait du salaire qu’il perçu. Si tout se passe bien, peut-être viendra-il une nouvelle fois vous remplacer ?

 

4. Quelles sont mes obligations administratives ?

Vous vous apprêtez à confier vos patients et votre matériel à un professionnel de santé que vous ne connaissez pas. Vous êtes sommés par l’ONMK de vous mettre à jour, en vérifiant bien que vous avez rempli toutes vos obligations administratives

 

  • Vérifier que votre kine remplaçant soit un professionnel libéral qui possède un numéro RPPS, est inscrit à l’URSSAF, à la CARPIMKO et dispose d’un contrat d’assurance de responsabilité civile professionnelle.

  • Etablir un contrat entre vous et le MK remplaçant. Ce contrat doit stipuler la date de prise d'effet du remplacement, sa durée et son terme, son motif (départ en congé, formation, etc) ainsi que les modalités de la mise à disposition des locaux et des matériels, et les conditions financières.

  • Informer le Conseil Départemental de l’Ordre (CDO) dont vous dépendez en leur indiquant les noms et qualité du remplaçant, les dates et la durée du remplacement, en leur joignant le contrat signé préalablement par les 2 parties.

  • Demander au kiné remplaçant de vous transmettre son RIB afin de pouvoir lui verser le pourcentage d’honoraires qui lui sera dû à la fin du remplacement. Ce montant de rétrocession devra être rapporté sur votre déclaration 2035 de l’année.

 

Tout semble en règle ? Vous pouvez partir l’esprit léger 😃

Marre de perdre du temps

à chercher des kinés remplaçants ?

 ...et postez vos annonces en illimité

Nous contacter

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Instagram Icon

🕵️‍♂️ Enquête spécial MK

Et si on construisait une solution de prise de RDV en ligne mais pensée par et pour les kinés ?

  • White Instagram Icon
  • White Facebook Icon
  • LinkedIn - White Circle

Une question, n'hésitez pas à nous appeler 

07 49 44 36 04

hello@maddie.doctor

Ⓒ maddie.doctor 2019 - Tous droits réservés.

Découvrez nos podcasts

  • Blanc Spotify Icône
  • White Instagram Icon
  • White Facebook Icon

Confidentialités