• Maddie

Quel est le rôle du kinésithérapeute pour une personne âgée ?

Le kinésithérapeute est un professionnel de la rééducation agréé pouvant agir en prévention comme sous prescription. Ainsi, son champ d’action est large et permet une prise en charge de la personne âgée qui peut, en vieillissant, voir certaines de ses capacités motrices se limiter. Le but du kiné est donc de maintenir ou d'améliorer la qualité de vie des seniors pour prévenir et apaiser certaines douleurs liées aux problématiques de l’âge.

Par des exercices physiques comme des étirements, il peut vous aider à vous rétablir des suites d’une blessure ou d’une maladie, apprivoiser un handicap, vivre avec une douleur chronique et retrouver toute votre mobilité.


👉Lire notre article : Kinés, découvrez 6 clés pour expliquer la douleur à vos patients


1. Le champ d’action du kinésithérapeute chez la personne âgée


Le maintien de l’autonomie des personnes âgées étant LE sujet phare autour de la prise en âge, tout le corps soignant intervenant auprès des seniors se mobilise pour offrir à ce public toutes les clés possibles pour bien vieillir.

De ce fait, le masseur-kinésithérapeute peut offrir un diagnostic en tout premier lieu pour établir un bilan, un objectif et un plan d’action. Selon les profils et après une batterie de tests, ce plan diffère et le kinésithérapeute peut aussi bien intervenir en cabinet qu’à domicile ou en EHPAD. Il sait tenir compte des problématiques personnelles et de l’environnement pour limiter tout risque d’accident et adapter au mieux les exercices, qu’ils soient préventifs ou non.


Par le biais de massages, de mouvements articulaires et de manipulations vertébrales, le praticien peut vous aider à vous relaxer et à vous détendre pour un parcours de soin de prévention serein.

Si vous êtes en rééducation suite à une fracture, une chute ou pour cause de maladie respiratoire/cardiovasculaire, des exercices ciblés et spécifiques vous sont proposés pour garder, à terme, un maximum d’autonomie malgré ces affections.



Exercice personne agée


2. L’intérêt de la kinésithérapie pour les aînés


Avec plus de 2 millions de personnes âgées de plus de 65 ans chutant chaque année, le rôle du kinésithérapeute est vital dans la rééducation des personnes âgées. Priorité dans les EHPADs, la prévention des chutes est la mission principale des kinés en milieu gériatrique car elles représentent 12000 décès annuels chez les aînés. Que ce soit à la maison ou au sein d’une institution, l’installation d'un fauteuil releveur sécurisé couplé à des séances de kinésithérapie peut être judicieux pour éviter les chutes et les douleurs liées à l’assise chez la personne âgée.


Il intervient particulièrement sur les fonctions locomotrices mais peut aussi intervenir sur le côté neurologique ou respiratoire.


Le praticien peut alors traiter des troubles liés au manque de mobilité qui peuvent être entraînés par un manque d’activité physique en proposant des exercices de stimulation musculaires et articulaires. Du fait de certaines maladies cardiovasculaires telles que les AVC et infarctus, le kinésithérapeute peut proposer des exercices de rééducation fonctionnelle à base d’hydrothérapie ou d’électrostimulation.


Enfin, les personnes âgées atteintes d’arthrose et ostéoporose notamment peuvent être soulagées grâce à un travail sur l’équilibre et la démarche pour limiter les chutes. Le kinésithérapeute est donc l’interlocuteur privilégié pour tous les problèmes liés à la motricité et à l’accomplissement des actions du quotidien, parfois plus pénibles à cause de l’âge.



Pour aller plus loin, écoutez notre podcast :

« Kinés à domicile, soigner nos seniors, pour le meilleur 🌸 »




92 vues0 commentaire